Choeur de l'Usine à Gaz Choeur mixte, répertoire musiques actuelles

Historique

LA DECLARATION 

« La déclaration » sera la création burlesque de notre prochain spectacle. Déclaration d'amour, des droits de l'homme… Ou les petites déclarations du quotidien : Un événement important, une confidence, un sentiment, la météo, une recette de cuisine…

Si vous souhaitez nous rejoindre, c'est le bon moment!

L'historique du chœur

Fondé en 1998, par quelques bénévoles de l'Usine à Gaz de Nyon, le Chœur de l'Usine s'est tout de suite forgé une personnalité originale et atypique.

Depuis ses débuts, il a été mis en mouvements, ce qui l'amène à présenter des spectacles plutôt que des concerts. Son répertoire de prédilection est celui de la chanson française mais il a toujours aimé mélanger les langues et les registres afin d'étonner voire de surprendre ses spectateurs.

A chaque saison un nouveau défi:

2000 Vendredi de l'usine,  premier pas en avant première du groupe Batambo.

2001 Bon voyage, premier concert du chœur.

2002 Bon conseil aux amants, le chœur évolue et se met en mouvement.

2003 Nés quelque part,  premier contact avec le Roy Hart (www.roy-hart-theatre.com)

2005 Collaboration avec la troupe de théâtre de Serreaux-Dessus de Begnins, dans la création Alice au Pays des Merveilles  chantée en plein air, à capella. Le chœur apprend à être moins dirigé, la directrice chante avec les choristes. Le chœur est un personnage à part entière de la pièce de théâtre.

2006 Le Jazz et la Java,  fil rouge autour de Nougaro. Le chœur prend totalement en mains sa partition ; il n'y a plus de direction pendant le spectacle. Il se produit à Nyon et au Festival Off du Cully Jazz Festival.

2007 Ondine, adaptation onirique du conte de Lamotte-Fouqué pour une nouvelle aventure avec la troupe de Serreaux-Dessus. Patrice Peyrieras, compositeur français de renommée lui compose une partition magique de vocalises qui lui donne la chance de revêtir la toge du chœur antique.

2008  pour ses dix ans, il s'offre une comédie musicale, une création originale inspirée par un choriste : La Soupe aux Lettres, (Musique Vincent Bouduban, Mise en scène Christophe Nicolas). Pendant plus d'un mois les représentations très théâtrales s'enchaînent. Le chœur découvre le plaisir du jeu chanté.

2009, le Festival des Arts Vivants de Nyon (Far°) l'associe à Jo Dunkel et Ana Geering, metteurs en scène de renom du théâtre contemporain européen, pour une performance aquatique : Burleske, sous la direction du ténor Christof Hombergerà la Plage des 3 Jetées de Nyon et au fameux Zurcher Theater Spektakel Festival de Zürich.

2010, l'amour, un peu, beaucoup, passionnément… Le temps d'une saison, le chœur change de chef et travaille avec Maria-Angeles Cuevas.

2012, Casting, Spectacle murmuré, chuchoté, chanté, crié. Création collective Tout Public.Ce spectacle a commencé par un week-end de clown, suivi d'autres week-end de travail collectif. Dans les moments très privés de notre quotidien, il nous arrive de croire à notre grandeur…Dans une sorte de casting intime, nous nous découvrons des possibilités inattendues de chant, de traits vocaux, de jets lancés dans l'espace…Personne ne nous entend. On se demande qui pourra savoir, un jour, que nous faisons certaines choses bien … Nos rêves de gloire, nos envies de briller, d'être vus et reconnus pour ce que nous sommes.

2014, Le trouillomètre à zéro, Créer le suspense sur scène suppose un dosage subtil de tous les ingrédients propres au genre: on doit y voir des personnages apeurés, percevoir un danger imminent, s'étonner de dénouements abrupts et, si possible, détester quelques méchants qui s'en prendraient aux gentils de service…

Dans ce mélange, la musique est habituellement un adjuvant de taille: si on l'entend sans l'écouter, c'est pourtant elle qui installe la tension.

Dans le Trouillomètre à Zéro, le choeur s'en donne à… coeur joie pour respecter les codes du genre; mais il doit composer avec un paramètre de taille: le répertoire! En effet, les chansons qui traitent de la peur portent rarement avec elles l'émotion qu'elles décrivent.

2014, Pince-moi, De par sa forme, la chanson met la réalité dont elle est issue à distance: elle est, quoi qu'on fasse, une métaphore de cette réalité, une interprétation.
Elle l'est même triplement: tout d'abord par ses paroles, ensuite par sa mélodie et finalement par l'exécution qu'en donnent les choristes.
Cette métaphore, de par sa poétique et sa musique précisément, revêt parfois une importance irraisonnée pour l'interprète qui se l'approprie: chacun de nous a dans son coeur ou dans sa mémoire une ou des musiques particulièrement signifiantes, liées à des événements tantôt heureux, tantôt moins heureux.
Ces métaphores, réalités parallèles, ont donc une existence tout aussi vraie que les événements dont elles sont issues et que nous traversons au quotidien, «pour de vrai».
Le projet « Pince-moi ! » veut rendre compte de ces réalités plus réelles que celles que nous vivons.

2016,  On a tous quelque chose de Johnny,

Proposer aux choristes de trouver en eux ce qu'ils ont en commun avec Johnny Hallyday, dans des proportions très variables et inégales, probablement !

L'idée de ce spectacle n'est pas de chercher à imiter un grand artiste, mais bien de travailler sur le personnage qu'il représente aux yeux de tous : icône, légende du rock, bête de scène, rockstar charismatique, monstre du spectacle.

2017-2018,  Les uns contre les autres,

Le fil rouge et le thème On vit les uns contre les autres…Mais au bout du compte, on se rend compte qu'on est toujours tout seul au monde

Les uns contre les autres évoque d'emblée la dimension corporelle de chaque être humain.
Il nous paraît beau et intéressant de montrer de quelle manière le positionnement des corps exprime des notions relationnelles fortes:
– La solitude, le rejet
– La solidarité, la bienveillance
– L'admiration, le pouvoir
– L'affection, la tendresse

L'enchaînement des chansons, ou les chansons elles-mêmes, seront interprétés avec des propositions chorégraphiées, dansées, ou rythmées. Les positions et attitudes corporelles seront mises en valeur.

Quelques chansons

Les chansons choisies ne sont pas toutes issues de Starmania. Elles proposent différents angles de vue. Voici quelques exemples :
1. Constat sur un monde décadent, dans lequel il est difficile d'être heureux.
Chansons issues de Starmania : Le monde est stone, SOS d'un terrien en détresse, Le rêve de Stella spotlight, La complainte de la serveuse automate …
2. Observation du monde par d'autres artistes. Invitation à la poésie et à l'humour.
Jacques Higelin Tombé du ciel, Boris Vian Le tango des joyeux bouchers, William Sheller Un homme heureux, Maxime Le Forestier Né quelque part.

Pour arriver à ces résultats, les choristes n'hésitent pas à se former en permanence. Ils participent régulièrement à des stages de travail vocal, corporel et rythmique.

La directrice, enseignante “Roy Hart Théâtre”, propose une continuité dans ce travail lors de chaque répétition.

Newsletter

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

Photos